Martine Boucher

Martine Boucher

Job Position

Martine Boucher est l’un des directeurs de Simplex. Elle a obtenu son baccalauréat de la Faculté de droit de l’Université de Montréal en 1995. Elle a été admise au Barreau du Québec en 1997 et celui de l'Alberta en 2012. Martine a une vaste expérience tant dans un cabinet d’avocats pancanadien que comme conseillère juridique au sein d’entreprises telles que General Electric et la SRC. Elle est parfaitement bilingue et est spécialisée dans les domaines des ressources naturelles, du financement, de l’aviation, de la construction et des transports.

Pierre Nicol

Pierre Nicol

Job Position

Pierre est co-associé directeur chez Simplex. Il est un avocat accompli avec près de 20 ans d’expérience principalement en droit des affaires, incluant les fusions et acquisitions, le financement corporatif, la gouvernance, la sous-traitance, les partenariats d’affaires et un large éventail de transactions commerciales complexes. Il a obtenu son baccalauréat en common law de l’Université Queen’s et son baccalauréat en droit civil de l’Université de Sherbrooke.

Geoff Best

Geoff Best

Job Position

Geoff est l’un des fondateurs de Simplex et le seul non-avocat du groupe. Son parcours en financement commercial lui a permis d’acquérir une vaste expérience comme client de l’industrie légale. L’image de l’industrie à travers le regard du client est un point de vue unique que Geoff apporte à Simplex. Il travaille étroitement avec nos directeurs afin de remettre en question les conventions de l’industrie et s’assurer que le client ait toujours voix au chapitre.

Erika Holt

Erika Holt

Job Position

Erika est une véritable albertaine née à Calgary, où elle a passé la majeure partie de sa vie. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts avec distinction de l’Université de Calgary en 1996 pour poursuivre avec son baccalauréat en droit de l’Université de Victoria en 2000.

Patricia Steele

Patricia Steele

Job Position

Patricia (Trish) Steele a plus de 20 ans d’expérience dans la pratique du droit dans les domaines du pétrole et du gaz, le droit corporatif et des sociétés, le droit immobilier et le droit de la construction. Elle a accompli un travail considérable dans le domaine des transactions, dont des acquisitions et des cessions allant de 2 à 500 millions $. Elle a également documenté des réorganisations fiscales. Enfin, elle a géré des dossiers en droit de l’emploi et en santé et sécurité au travail et a également formé des employés sur le terrain en gestion du risque en lien avec le droit des contrats à travers le Canada.

Lynsey Connors

Lynsey Connors

Job Position

Lynsey fut admise au barreau il y a 13 ans, et a une vaste expérience en droit commercial, droit réglementaire et droit de l’emploi. Elle a fait ses premières armes au sein d’un grand cabinet d’avocats mais la majeure partie de son expérience provient de son soutien en entreprise en tant que conseillère juridique. Lynsey fut admise au sein du Law Society of Manitoba en 2002, du Law Society of Upper Canada en 2003 et du Law Society of Alberta en 2007.

Frédéric Breton

Frédéric Breton

Job Position

Frédéric a obtenu son baccalauréat en common law (cum laude) en 1994 et son baccalauréat en droit civil en 1992 de l’Université d’Ottawa. Il est parfaitement bilingue en français et en anglais. Il a une vaste expérience en tant que conseiller juridique interne culminant avec le poste de Chef des services juridiques d’une importante entreprise de l’industrie alimentaire. Il y dirigeait une équipe de huit avocats dans trois bureaux. Il a fourni des services de conseil aux directeurs de l’entreprise, a apporté du soutien aux activités de fusions et acquisitions et a établi des facilités de crédit.

Rachel Colabella

Rachel Colabella

Job Position

Forte de plus de 20 ans d'expérience comme avocate générale, Rachel a pris la responsabilité d’assurer les initiatives stratégiques de croissance, le financement et les opérations d'acquisition, la gestion des risques, la gouvernance d'entreprise, la formation et la rémunération des cadres. Elle est reconnue comme une directrice efficace en évaluant des capacités opérationnelles et stratégiques, la structuration et la mise en œuvre et les opérations transfrontalières, et la rationalisation des activités de l’entreprise pour une efficacité optimale.

Andrea Sepinwall

Andrea Sepinwall

Job Position

Forte de plus de 10 ans d'expérience dans la pratique du droit , Andrea maîtrise parfaitement les langues française,anglaise et hébreu.Elle est une membre active au barreau de New York.Elle est titulaire d'un diplôme en études internationales de l'Université Montpellier III, d'un baccalauréat d’arts en études sur le Moyen-Orient et sciences politiques de l'Université McGill et un diplôme en sciences politiques de l'Institut d'Études Politiques. Elle a poursuivi ses études à l'École de droit de l'Université McGill où elle a complété son diplôme en droit civil et common law avec grande distinction.

Sabine Altier

Sabine Altier

Job Position

Pendant la majeure partie de sa carrière, Sabine a occupé les fonctions d’une avocate interne chez une grande institution financière canadienne. Elle parle couramment le français et l'anglais. Sa pratique porte sur le droit commercial, la sécurité bancaire, la gestion des litiges et la prévention des risques. Elle possède également une expérience riche dans l'immobilier acquise durant son mandat dans un grand cabinet d’avocats.
Les points forts de Sabine comprennent des compétences analytiques éprouvées et une vision stratégique ainsi que la prévention des litiges, la gestion des crises et la résolution des conflits.

Joanne Kohen

Joanne Kohen

Job Position

Joanne pratique le droit depuis plus de 15 ans. Elle possède une vaste expérience comme juriste d’entreprise dans les domaines de la technologie et de l’aérospatiale. Elle offre notamment des conseils juridiques en matière de chaîne d’approvisionnement mondiale, logistique, prévention des risques, propriété intellectuelle, droit du travail ainsi qu’en conformité commerciale et environnementale. Les points forts de Joanne incluent la gestion de risques, la résolution de conflits et les stratégies commerciales. Elle soutient fréquemment de façon virtuelle des équipes séparées géographiquement, en français et en anglais.

Ashley McInnis

Ashley McInnis

Job Position

Ashley est vice-présidente du développement des affaires de Simplex et l’une des non-juristes de l’équipe. Elle possède une expérience de 15 ans en marketing, en développement des affaires et en ventes, dont 10 ans dans le domaine juridique. Ayant passé 6 ans au sein d’un des plus grands cabinets d’avocats au Canada, elle a acquis une connaissance unique de l’écosystème en constante évolution des services juridiques et de ce fait, elle comprend exactement ce que les clients recherchent.

Tricia Waddell

Tricia Waddell

Job Position

Tricia est membre de la Law Society of Alberta et exerce le droit depuis 2001. Sa vaste expérience en matière de droit commercial, de propriété intellectuelle, de gouvernance, de conformité, d’emploi et de contrats lui permet de fournir aux entreprises des conseils juridiques stratégiques appropriés et d’en assurer la mise en œuvre de façon concrète. Elle a dirigé et mis sur pied des équipes juridiques et conjugue ses connaissances commerciales et juridiques afin d’assurer des avis juridiques fondés sur la réalité de l’entreprise.

Réseau d’avocats pancanadien

Réseau d’avocats pancanadien

Job Position

Il peut arriver que la demande pour nos services surpasse nos talents disponibles. Dans ces cas, nous avons complété notre équipe avec notre famille élargie : des avocats de même qualité que vous connaissez chez nous qui acceptent des mandats au besoin.

Martine Boucher, avocate, fondatrice et co-associée directrice

 | 

Diplômes: Droit civil et common law

Langues: Français et anglais

Son profil

Martine Boucher est l’un des directeurs de Simplex et est originaire d’une localité près de Montréal. Elle a obtenu son baccalauréat de la Faculté de droit de l’Université de Montréal en 1995 et a été admise au Barreau du Québec en 1997. Elle a ensuite obtenu son équivalence en common law et été admise au Barreau de l’Alberta en 2012. Elle a une vaste expérience tant dans un cabinet d’avocats pancanadien que comme conseillère juridique au sein d’entreprises telles que General Electric et la SRC. Elle est parfaitement bilingue et est spécialisée dans les domaines des ressources naturelles, du financement, de l’aviation, de la construction et des transports.

Son parcours

Après sa graduation, Martine a débuté sa pratique chez McCarthy Tétrault, un important cabinet d’avocats pancanadien. Elle s’y est spécialisée en financement des entreprises et en financement de projets ainsi qu’en droit bancaire. Elle a représenté différents clients dans la négociation et la mise en place de plusieurs types de facilités de crédit et de prises de sûretés, tant au niveau national qu’international. Pendant cette période, Martine fut détachée pour des entreprises telles que Société Générale et General Electric.

Après sept années fructueuses, Martine a choisi d’explorer une opportunité de conseillère juridique interne.

Après un an dans ce rôle, Martine souhaitait se rapprocher du terrain et a déménagé à Calgary afin de soutenir directement la région de l’ouest canadien pour GE. Elle a eu le coup de foudre pour l’ouest et elle appréciait particulièrement l’implication directe dans les opportunités et défis auxquels les chefs d’entreprise font face.

Elle a quitté GE en 2009 et depuis elle a complété son équivalence en common law et a été admise au barreau de l’Alberta. Elle est parfaitement bilingue en français et en anglais et elle pratique tant le droit civil que la common law. Bien que son expérience lui a permis de connaître la plupart des groupes d’industries au Canada, elle se spécialise en ressources naturelles, en financement, en aviation, en construction et en transport.

Martine fournit des services juridiques directement aux clients de Simplex tout en assumant un rôle de contrôle de la qualité et de mentorat auprès de nos avocats.

Calgary

1-888-568-4119

Martine - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Martine Boucher

Quel est l’avantage pour les clients de travailler avec un cabinet boutique comme Simplex?

Au risque d’énoncer une évidence, en tant que cabinet boutique, nous ne sommes pas une firme offrant tous les services juridiques imaginables. Nous nous spécialisons en droit des affaires. Nous sommes fiers des services que nous fournissons, soit un soutien de qualité aux conseillers juridiques internes, lequel est bien exécuté et à un prix très avantageux. Nos clients obtiennent un excellent rapport qualité-prix tout en travaillant avec des avocats talentueux et heureux. Et puisque nous ne faisons que ça, nos clients ont vraiment l’impression d’être l’unique priorité de nos avocats.

Comment votre vie est-elle différente maintenant que vous pratiquez au sein de Simplex?

Quelle bonne question. Je suis l’un des fondateurs du cabinet et par conséquent il fut conçu en large partie à l’image de ma vision personnelle de ce que je souhaitais dans la vie : des défis (toujours apprendre et découvrir), des objectifs ciblés (la seule façon d’être vraiment bon dans quelque chose) et de la flexibilité (afin de me permettre d’entretenir des intérêts variés). Et nous avons réussi! Les défis sont parfois plus grands que je ne les avais imaginés, mais je ne voudrais pas qu’il en soit autrement!

Pierre Nicol, avocat, co-associé directeur

Diplômes: Droit civil et common law

Langues: Français et anglais

Son profil

Pierre est co-associé directeur chez Simplex et bilingue en français et en anglais. Il est un avocat accompli avec près de 20 ans d’expérience principalement en droit des affaires, incluant les fusions et acquisitions, le financement corporatif, la gouvernance, la sous-traitance, les partenariats d’affaires et un large éventail de transactions commerciales complexes. Il a obtenu son baccalauréat en common law de l’Université Queen’s et son baccalauréat en droit civil de l’Université de Sherbrooke.

Son parcours

Pierre est bilingue et détient à la fois des diplômes en common law et en droit civil. Il cumule près de 20 ans d’expérience, principalement en droit des affaires, incluant 7 ans en tant qu’avocat en chef (General Counsel).

Pierre est reconnu pour associer d’excellentes compétences juridiques à un solide sens des affaires. Il concentre ses efforts sur la résolution de problèmes et le travail d’équipe dans toutes les fonctions de l’entreprise afin d’atteindre les objectifs d’affaires et créer de la valeur. Il est motivé par le fait de contribuer au succès des gens et organismes avec qui il travaille.

Pierre a débuté sa carrière en droit des affaires chez McCarthy Tétrault, un important cabinet pancanadien, où il a perfectionné ses compétences juridiques en travaillant dans les domaines des fusions et acquisitions, des licences, des partenariats d’affaires, du financement corporatif (dette et équité), du financement de projets ainsi qu’un large éventail de contrats commerciaux.

Après McCarthy Tétrault, Pierre a joint les rangs de Groupe CGI Inc. (CGI), une entreprise inscrite au NYSE et au TSX. CGI est la 5e plus grande entreprise indépendante de services en technologies de l’information et en gestion des processus d’affaires au monde. CGI compte environ 65 000 dans plus de 40 pays et a des revenus annuels de plus de 10 milliards $ CA. Chez CGI, Pierre a fourni du soutien juridique dans le cadre de différentes transactions (fusions et acquisitions, sous-traitance en matière de technologies de l’information et gestion des processus d’affaires, licences, financement corporatif et partenariats d’affaires).

En août 2008, Pierre a accepté le poste de Directeur du service juridique pour éventuellement devenir Vice-président principal, Développement corporatif, chez Plasco Energy Group Inc. (Plasco), un start-up de 400 millions $ ayant développé une technologie qui convertit les déchets municipaux en énergie renouvelable et d’autres produits commercialisables. Les actionnaires principaux de Plasco incluaient Soros Fund Mangement, Ares Management, West Face Capital et Black River (Cargill).

En tant que Vice-président principal, Développement corporatif, Pierre était en charge à la fois de l’équipe juridique et de l’équipe du développement des affaires pour les activités corporatives et commerciales, et ce à l’échelle mondiale. Il y a dirigé plusieurs initiatives clés dans le cadre d’un large éventail de transactions commerciales et partenariats d’affaires complexes impliquant le secteur privé de même que des gouvernements et autres organismes publics en Amérique du Nord, dans les Caraïbes, en Europe et en Chine.

Durant sa dernière année chez Plasco, Pierre a joué un rôle clé dans l’importante restructuration corporative et d’affaires de l’entreprise.

À l’automne 2015, Pierre s’est joint à Simplex Légal en tant que co-associé directeur. Il est ravi de contribuer au succès de l’équipe de Simplex et de façon tout aussi importante, au succès des clients de Simplex.

Montréal

1-888-568-4119

Pierre - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Pierre Nicol

Pourquoi est-il plus facile pour les clients de travailler avec Simplex?

Simplex est très axée sur le client. Nous sommes attentifs et flexibles. Nos honoraires sont très compétitifs et prévisibles. De façon plus importante, tous les avocats de Simplex ont de l’expérience en tant que conseiller juridique interne. Puisque nous avons vécu au quotidien la réalité et les défis des conseillers juridiques internes, nous savons ce qu’il faut pour produire les résultats qu’ils recherchent vraiment. Nous savons comment bâtir de la valeur pour eux.

Pourquoi avez-vous choisi de quitter les grands cabinets?

J’ai en fait bien apprécié mes années au sein d’un cabinet d’avocats national et mon rôle en tant que conseiller de confiance auprès de mes clients.  Ceci étant dit, ma motivation tirait sa source dans les aspects humains et d’affaires de mon travail ainsi que la recherche constante d’innovation.  En fait, ça me passionne.

J’adore la résolution de problèmes.  J’aime le travail d’équipe avec les autres fonctions de l’entreprise afin d’atteindre les objectifs d’affaires et créer de la valeur.  J’ai choisi de poursuivre ma passion par mon rôle en tant que conseiller juridique principal pendant plus de 10 ans et maintenant en tant que directeur chez Simplex.

Geoff Best, fondateur et client en résidence

Expérience: financement commercial et gestion d’entreprise

Langue: Anglais

Son profil

Geoff est diplômé de l’Université de la Colombie-Britannique. Il a débuté sa carrière en 1990 dans le domaine du crédit commercial à Nanaimo, C.-B., au sein de la Banque de développement du Canada. Il fut promu rapidement et a d’abord déménagé à Prince George et ensuite à Fort St. John. En 1995, Geoff s’est joint à GE Capital à Prince George et fut transféré en Alberta en 1998, où il est rapidement devenu Vice-président principal responsable de la région de l’ouest canadien.

Son parcours

Geoff a passé la majorité de sa carrière en financement commercial. Sur une période de 20 ans, il est passé de Directeur de comptes à Vice-président principal chez GE Capital, une entreprise multinationale de crédit commercial et corporatif. Au sommet de cette période, Geoff dirigeait une division importante de cette entreprise offrant du financement de premier rang auprès de toutes les industries importantes de l’ouest canadien.

La formation et l’expérience acquises pendant cette période furent précieuses, mais ce qui s’est révélé inestimable fut la perspective unique du succès et de l’échec de milliers d’entreprises et ce, à tous les stades de leur développement.

En 2009, Geoff a quitté GE pour appliquer les leçons de gestion apprises au cours des années au développement et à la croissance de ses propres entreprises.

Chez Simplex Légal, Geoff et ses partenaires d’affaires ont conçu une entreprise de services juridiques unique, chaque facette de l’entreprise étant bâtie en fonction des besoins des clients. Geoff agit en tant que «client en résidence» afin de promouvoir un esprit d’amélioration constante, un service de distinction et des contrôles financiers rigoureux au sein d’une entreprise qui est reconnue et appreciée par ses clients pour ces mêmes qualités.

Calgary

1-888-568-4119

Geoff - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Geoff Best

Pourquoi est-il plus facile pour les clients de travailler avec Simplex?

Au moment de développer le concept, nous avons énuméré plusieurs irritants pour les clients dans le modèle de services juridiques existant, pour ensuite les éliminer systématiquement de notre offre de services.  Ainsi, aucune facturation abusive ou ambigüe, aucun frais de photocopies ni de frais de repas pour les adjointes, pour ne nommer que quelques exemples des irritants du modèle d’affaires des firmes d’avocats traditionnelles que nous avons supprimés.

Quel serait selon vous le problème relié aux grands cabinets?

L’heure facturable. Lorsque l’avancement professionnel et le salaire d’un avocat sont reliés au fait de facturer le plus d’heures possible, vous vous retrouvez (surprise!?) avec des avocats qui facturent beaucoup d’heures. Ce qui a toujours semblé un peu contraire au souhait du client de voir le dossier se régler rapidement et efficacement.

Erika Holt, avocate

Diplôme: Common Law

Langues: Anglais

Son profil

Erika est une véritable albertaine née à Calgary, où elle a passé la majeure partie de sa vie. Elle a obtenu son baccalauréat ès arts avec distinction de l’Université de Calgary en 1996 pour poursuivre avec son baccalauréat en droit à l’Université de Victoria en 2000.

Son parcours

Erika est retournée à Calgary en 2000 et s’est jointe à Bennett Jones LLP.  Elle y a accompli la majeure partie de son travail en  litige civil, négociant des ententes de règlement, analysant de la jurisprudence et préparant des dossiers de cour.  Bien qu’elle ait agi dans des dossiers traitant de testaments et successions, de responsabilité médicale et de dommages corporels, les dossiers qu’elle appréciait le plus étaient les différends entre actionnaires et d’autres questions reliées aux contrats corporatifs et commerciaux.

En plus du droit, Erika a une passion pour l’écriture.  Après six années fructueuses chez Bennett Jones, elle s’est dirigée vers la rédaction à la pige et l’édition à temps plein.

Œuvrant maintenant dans le volet opposé du monde juridique, Erika se sert de l’expérience qu’elle a acquise en dénouant des litiges contractuels chez Bennett Jones pour rédiger des ententes commerciales en langage simple et clair afin d’éviter ces mêmes problèmes à ses clients.  Depuis qu’elle s’est jointe à nous en 2013, elle agit en tant que conseillère juridique interne pour les clients de Simplex (principalement dans l’industrie du pétrole et du gaz ainsi que des ressources naturelles).

Erika est membre du Law Society of Alberta.

Calgary

1-888-568-4119

Erika - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Erika Holt

Qu’est-ce que les clients vous disent de leur expérience avec Simplex?

Les clients avec lesquels j’ai travaillé semblent être très heureux de nos services et ont vivement recommandé Simplex à leurs collègues.  En partageant notre histoire, les commentaires que je reçois le plus souvent sont : «Il y a certainement des occasions où ça me serait utile!» et «Quelle bonne idée!».

Avez-vous toujours emprunté le chemin le moins fréquenté?

Je dirais que j’ai choisi une voie différente de celle de la plupart des avocats. Après avoir pratiqué comme avocate plaideuse pendant près de six ans au sein d’un important cabinet de Calgary, j’ai quitté le droit pour poursuivre ma passion pour la rédaction et l’édition. Mais lorsque l’opportunité s’est présentée de pratiquer le droit différemment avec Simplex Légal, j’ai sauté sur l’occasion. Non seulement ça m’a permis de rediriger ma spécialisation du litige vers le droit corporatif et commercial, j’ai maintenant le temps et l’énergie de poursuivre mes deux passions : l’écriture et le droit. Si on y ajoute le fait que j’ai la chance de travailler avec des gens exceptionnels et des clients fantastiques, je ne pourrais être plus heureuse. Je mets même le nez dehors de temps en temps.

Patricia Steele, avocate

 | 

Diplôme: Common Law

Langues: Anglais

Son profil

Patricia (Trish) Steele a plus de 20 ans d’expérience dans la pratique du droit dans les domaines du pétrole et du gaz, le droit corporatif et des sociétés, le droit immobilier et le droit de la construction. Elle a accompli un travail considérable dans le domaine des transactions, dont des acquisitions et des cessions allant de 2 à 500 millions $. Elle a également documenté des réorganisations fiscales. Enfin, elle a géré des dossiers en droit de l’emploi et en santé et sécurité au travail et a également formé des employés de première ligne en gestion du risque en lien avec le droit des contrats à travers le Canada.

Son parcours

Trish a obtenu son baccalauréat en commerce (avec distinction) de l’Université McGill en 1983.  Elle a poursuivi sa formation à l’Université de Victoria, complétant son baccalauréat en droit en 1987.  Elle a ensuite complété son stage chez Bennett Jones.

À partir de 1990, elle a occupé deux postes successifs chez Goepel Shields & Partners et Canadian Hunter Exploration.

Fin 1990, elle s’est jointe à Chevron Canada Resources et y passé quatre ans dans les services du marketing, de l’environnement, de la sécurité, des affaires réglementaires et des terres.

En 1994, Trish s’est jointe à Hoar, Lee & Boers à titre contractuel pour une durée de deux ans en droit des valeurs mobilières, droit du pétrole et du gaz et droit commercial général.

À la fin de ce contrat, Trish a rejoint le groupe du droit de l’énergie chez Burnet, Duckworth and Palmer où elle a pratiqué pendant quatre ans.

En 2000, elle a commencé à travailler au sein des services juridiques chez ExxonMobil Canada /Imperial Oil Limited en tant que conseillère juridique.  Lorsque son mandat s’est terminé, elle s’est jointe à Gowling Lafleur Henderson LLP où elle a pratiqué pendant sept ans en droit du pétrole et du gaz, en droit corporatif, en droit commercial et en droit immobilier.

Trish est retournée comme conseillère juridique à la pige pendant deux ans avant de se joindre à Flynn Canada en tant que conseillère juridique principale en 2009. En 2014, elle s’est jointe à notre équipe chez Simplex.

Calgary

1-888-568-4119

Trish - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Patricia Steele

Qu’est-ce qui vous intéresse dans ce type de pratique?

En pratiquant comme conseiller juridique interne, vous n’avez pas l’impression d’être un spectateur. Vous travaillez avec vos clients afin de faire avancer les intérêts de leur entreprise dans des conditions qui reflètent leur culture et leurs valeurs. Vous comprenez leurs pressions opérationnelles quotidiennes et avez l’occasion de leur faciliter la vie et les sécuriser en leur apportant du soutien. Ce n’est pas la variété qui manque, que ce soit dans le travail, les possibilités d’apprentissage et les gens avec qui travailler.

Comment croyez-vous faire une différence pour les clients avec l’offre de service de Simplex?

Le modèle de Simplex permet aux clients d’obtenir du soutien juridique selon les conditions qui conviennent à leur entreprise. Nous pouvons les assister sur place, selon un horaire de 9 à 5 ou à distance, au besoin, quelles que soient leurs exigences budgétaires. Nos avocats sont des praticiens chevronnés, avec de l’expérience dans un éventail de disciplines acquise dans des cabinets de premier ordre, et ils sont prêts à entrer en action immédiatement et fournir un soutien efficace en toute quiétude.

Lynsey Connors, avocate

Diplôme: Common Law

Langues: Anglais

Son profil

Lynsey fut admise au barreau il y a 13 ans, et a une vaste expérience en droit commercial, droit réglementaire et droit de l’emploi.  Elle a fait ses premières armes au sein d’un grand cabinet d’avocats mais la majeure partie de son expérience provient de son rôle en entreprise en tant que conseillère juridique.  Lynsey fut admise au sein du Law Society of Manitoba en 2002, du Law Society of Upper Canada en 2003 et du Law Society of Alberta en 2007.

Son parcours

Lynsey a obtenu son baccalauréat en droit de l’Université du Manitoba en 2001 pour ensuite compléter son stage chez Taylor McCaffrey.  Elle y est demeurée jusqu’à ce qu’elle ait rencontré son conjoint qu’elle a choisi de suivre à Toronto.

Sa carrière s’est véritablement poursuivie chez Aylesworth LLP à Toronto (maintenant Dickinson-Wright) en 2005 où elle a principalement travaillé en litige commercial et droit de l’emploi.  En 2007, elle a quitté la pratique privée pour travailler à titre d’avocat-conseil chez Canada Safeway à Calgary.

En droit de l’emploi, Lynsey a fourni des conseils juridiques concernant les normes du travail, les lois en matière de droits de la personne, les contrats, les congédiements et d’autres dossiers connexes.  Elle y a également rédigé des contrats de travail, de consultation et de prestation de services, ainsi que développé et rédigé des politiques d’entreprise variées (médias sociaux, conservation des documents, etc.).

En 2010, Lynsey a travaillé avec l’Alberta Electrical System Operator. Dans ce rôle, elle a continué de gérer des dossiers en droit commercial et de l’emploi et a accumulé une vaste expérience dans le domaine réglementaire.

Par le biais de ces emplois, Lynsey a acquis beaucoup d’expérience dans la rédaction et la négociation d’ententes importantes avec les fournisseurs dans les domaines de la consultation, les technologies de l’information, l’ingénierie, le stockage de données et les installations.  Elle a conseillé des clients internes sur les processus d’appel d’offres, les vérifications diligentes (data room postings) et la divulgation de l’information.  Elle a géré une panoplie d’ententes et de documents commerciaux qui sont au cœur du cadre juridique de toute grande entreprise, allant de la convention de bail à la convention d’achat d’actifs.

Lynsey s’est également impliquée dans les autres domaines classiques du conseiller juridique interne, soit la confidentialité, l’immobilier commercial, les technologies de l’information et la propriété intellectuelle.

En 2015, Lynsey s’est jointe à nous chez Simplex.

Calgary

1-888-568-4119

Lynsey - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Lynsey Connors

Quel serait selon vous le problème relié aux grands cabinets traditionnels?

Afin d’attirer des clients d’envergure, les grands  cabinets s’engagent dans des frais généraux importants incluant des budgets de publicité substantiels, d’impressionnants bureaux au centre-ville, des sorties généreuses avec les clients et des salaires élevés pour les associés.  Ils maintiennent également des bases de données et bibliothèques de recherche importantes afin d’être outillés pour des litiges et des transactions d’envergure.

Ces frais généraux substantiels se traduisent en quotas d’heures facturables déraisonnablement élevés pour les avocats et des tarifs augmentés pour les clients.  Le temps qu’un avocat passe à l’extérieur du bureau pour des vacances, un congé parental, des jours de maladie et des congés pour cause de stress a pour conséquence soit le défaut d’atteindre les quotas fixés ou le besoin de se rattraper au retour au bureau.  C’est un cycle sans fin dans le but de justifier les frais généraux du cabinet, d’éviter d’être congédié et d’atteindre le statut d’associé à l’intérieur d’une période de 7 ans.

Qu’est-ce que les clients vous disent de leur expérience avec Simplex?

Les clients aiment la flexibilité de nos services juridiques, nous appelant au besoin pour gérer un projet ou un surcroît de travail juridique. Ils ont indiqué qu’ils apprécient également notre capacité de prendre en charge et mener un projet à bien tout en suivant les instructions du client et gardant les personnes-clés informées des progrès tout au long du processus des services juridiques. Les clients sont souvent impressionnés par notre compréhension immédiate des dynamiques d’entreprise, notre volonté d’en apprendre sur leurs activités et notre capacité à traiter directement avec les groupes internes de l’entreprise afin de fournir nos services.

Frédéric Breton, avocat

Diplômes: Droit civil et common Law

Langues: Français et anglais

Son profil

Frédéric a obtenu son baccalauréat en common law (cum laude) en 1994 et son baccalauréat en droit civil en 1992 de l’Université d’Ottawa.  Il est parfaitement bilingue en français et en anglais.  Il a une vaste expérience en tant que conseiller juridique interne culminant avec le poste de Chef des services juridiques d’une importante entreprise de l’industrie alimentaire.  Il y dirigeait une équipe de huit avocats dans trois bureaux.  Il a fourni des services de conseil aux directeurs de l’entreprise, a apporté du soutien aux activités de fusions et acquisitions et a établi des facilités de crédit.

Son parcours

Il a commencé sa carrière juridique en tant qu’étudiant stagiaire chez De Granpré, Deslauriers, en 1994-1995.  De 1995 à 1999, il a pratiqué dans les domaines du litige bancaire et commercial et du droit immobilier chez Lebel et Associés, s.e.n.c.  De 1999 à 2001, Frédéric a pratiqué au sein du cabinet Robinson, Sheppard, Shapiro, LLC où il a élargi sa pratique pour inclure les dossiers de litige, d’insolvabilité, de financement et de transactions.

Aujourd’hui, il est reconnu dans le domaine des affaires juridiques et en tant qu’expert en droit des affaires et du management.  À compter de 2001, et jusqu’en 2014, Frédéric était Vice-président aux affaires juridiques pour Cheese & Dairy Foods Products Divisions (USA) chez Saputo Inc.  Dans ce rôle, il a été le chef des services juridiques pour plusieurs divisions générant un revenu d’environ 5 milliards $, avec une équipe de huit employés dans trois différents bureaux.

Chez Saputo, Frédéric a dirigé le service des affaires juridiques au service des ventes (détail, services alimentaires et opérations industrielles, marketing, approvisionnement, immobilier, financement, risques et assurance, logistique et distribution, assurance qualité, recherche et développement), tant au niveau des divisions que corporatif. Il a soutenu les opérations canadiennes, américaines et internationales (Allemagne, Royaume-Uni, Australie et autres pays).

Dans ce rôle, Frédéric a appuyé et dirigé les acquisitions stratégiques avec trois fonctions internes différentes, et ultimement, l’intégration des entreprises acquises, incluant Morningstar 1,43 milliards $ US, DCI Cheese US 273 M $, Alto Dairy US 161 M $ US et Land O’Lakes West Coast Assets 254 M $ US.  Il a également intégré avec succès tous les besoins juridiques d’une nouvelle division acquise en 2013, comprenant 2 000 employés, 10 usines et représentant des ventes de 1,6 milliards $ US.

Frédéric s’est joint à Simplex en 2015 avec plus de 20 ans d’expérience.  Il connaît bien les besoins juridiques de toutes les fonctions corporatives des entreprises nationales et internationales.  Axé sur l’excellence, il est reconnu comme un leader dans son domaine, avec une grande capacité à maintenir la rentabilité et les résultats financiers.  Frédéric travaille rapidement et efficacement tout en valorisant l’intégrité et la justice.

Montréal

1-888-568-4119

frederic - Bilingual Lawyers Practicing Civil Law & Common Law

Entrevue avec Frédéric Breton

Qu’est-ce que les clients vous disent de leur expérience avec Simplex?

Je crois que les gestionnaires et les collègues apprécient l’expérience que nous apportons à leur organisation, ainsi que notre capacité à performer (en français et en anglais) et à s’intégrer rapidement au sein de leur équipe juridique et leurs fonctions corporatives desservies. Ceci se produit généralement dès le début de notre implication. Ils apprécient la relation de confiance que nous développons avec eux, notre sens de l’organisation et de l’efficacité, le soutien offert par Simplex lorsque les besoins juridiques du client augmentent et en bout de ligne, les résultats concrets que nous livrons. Je crois également que la compatibilité des personnalités est très importante.

Comment votre vie est-elle différente maintenant que vous pratiquez chez Simplex?

Je suis maintenant exposé à une nouvelle diversité de défis dans des industries variées, tout en rencontrant de nouvelles personnes et en apprenant sur de nouvelles entreprises.  C’est vraiment passionnant.

Rachel Colabella, avocate

Diplômes: Droit Civil et Common Law

Langues: Anglais

Son profil

Forte de plus de 20 ans d’expérience comme avocate générale, Rachel a pris la responsabilité d’assurer les initiatives stratégiques de croissance, le financement et les opérations d’acquisition, la gestion des risques, la gouvernance d’entreprise, la formation et la rémunération des cadres. Elle est reconnue comme une directrice efficace en évaluant des capacités opérationnelles et stratégiques, la structuration et la mise en œuvre et les opérations transfrontalières, et la rationalisation des activités de l’entreprise pour une efficacité optimale .
Elle possède une expertise en matière de direction, de supervision et de gouvernance, ainsi qu’en planification fiscale, commerciale et successorale transfrontalière. Les termes de l’engagement de Rachel en matière fiscale sont négociés au cas par cas.

Son parcours

Rachel a obtenu son baccalauréat en droit de l’Université d’Alberta et elle a été admise au Barreau de ce dernier en 1997. Elle est également titulaire d’un baccalauréat en commerce avec concentration en comptabilité de l’Université de Calgary.
Rachel a commencé sa carrière commerciale à Burnet, Duckworth & Palmer LLP en tant qu’un associée dans leur département fiscal où elle a conseillé sur les implications fiscales des transactions, les migrations des contribuables, les frais applicables aux transferts, les difficultés transfrontalières ainsi que les opérations de fusion-acquisition .
En 2002, elle a occupé un poste dans le cabinet d’Armstrong Osinski au sein du département de la planification fiscale et successorale. Durant les six années de succès à Armstrong Osinski, elle a développé et géré les pratiques fiscales et légales pour l’entreprise représentant et conseillant les clients moyen et haut gamme et les entreprises privées. Dans ce cadre, elle a été en mesure de répondre aux questions transfrontalières, de succession et de planification successorale, d’achat et de vente d’affaires et des plans stratégiques axés sur l’impôt.
En automne 2008, Rachel s’est jointe à Alaris Royalty Corp. en tant que chef des affaires juridiques et secrétaire corporatif. Elle a occupé un rôle consultatif du conseil de direction pour la mise en œuvre des objectifs stratégiques, la planification de gestion des risques et la surveillance de tous les aspects de la fonction juridique et fiscale .
Dans le cadre de cette fonction, elle a été une directrice juridique d’une équipe de cinq personnes, elle a négocié des accords financiers complexes, a dirigé l’aspect juridique des offres d’équité publique ainsi que du conseil de haut niveau sur les transactions de dettes sur la structure de l’entreprise internationale et la conformité de la planification fiscale et transfrontalière. De plus , elle a supervisé la gestion du risque de l’entreprise Aleris et ses filiales internationales et en son poste de chef directrice de la gouvernance politique et de conformité interne, elle a défini le rapport de la conformité interne, le partage des données et de l’information en général.
Elle est l’auteur de plusieurs articles et présentations sur la fiscalité et la planification des affaires, la gouvernance d’entreprise et les normes comptables.

Montréal

1-888-568-4119

Entrevue avec Rachel Colabella

Qu’est ce qui vous a donné l’envie de rejoindre Simplex ?

Je suis vraiment attirée par le mode de fonctionnement novateur de Simplex , qui répond à un vrai besoin dans le domaine juridique . La qualité des services juridiques peut être offerte de plusieurs façons et avec la manière de pensée innovatrice de Simplex , les besoins du client peuvent être satisfait à moindre coût . Je suis enthousiaste à l’idée de travailler avec d’autres personnes expérimentées avec une façon de penser similaire et j’aime l’approche souple de Simplex ainsi que sa culture d’entreprise.

Qu’est ce que vous appréciez en particulier sur la pratique en tant que conseillère interne ?

J’aime faire partie d’une équipe et travailler avec les autres services pour résoudre les problèmes et accompagner une entreprise dans sa croissance. En pratique privée, j’ai souvent travaillé uniquement sur un aspect de l’entente qui ne permet pas toujours d’avoir une vision plus large. En tant que conseillère experte à l’interne, j’ai la possibilité d’avoir un impact direct sur l’entreprise et acquérir une vision d’ensemble , ce qui me permet d’ajouter une valeur significative.

Andrea Sepinwall, avocate

Diplômes: Droit civil et common Law

Langues: Français, Anglais, Hébreu

Son profil

Forte de plus de 10 ans d’expérience dans la pratique du droit, Andrea maîtrise parfaitement les langues française, anglaise et hébreu. Elle est une membre active au barreau de New York. Elle est titulaire d’un diplôme en études internationales de l’Université Montpellier III, d’un baccalauréat d’arts en études sur le Moyen-Orient et sciences politiques de l’Université McGill et un diplôme en sciences politiques de l’Institut d’Études Politiques. Elle a poursuivi ses études à l’École de droit de l’Université McGill où elle a complété son diplôme en droit civil et common law avec grande distinction.

Son parcours

En 2004, Andrea a commencé sa carrière au Botswana en Afrique chez Collins Newman & Co. En sa qualité de procureur, elle a traité les affaires commerciales liées aux entreprises ainsi que les projets et partenariats publics-privés.
À la fin de 2005, Andrea a rejoint Norton Rose, en France, où elle a développé un intérêt pour les finances liées à l’aéronautique, la négociation et la rédaction de documents de financement d’aéronefs tels que des financements endossés par les agences de crédit à l’export, les baux, les documents de sécurité ainsi que la gestion et coordination des conditions précédentes de clôture.
Andrea est devenu avocate, responsable commercial et financière dans le domaine aéronautique chez Air Canada en 2007.Dans ce cadre , ses responsabilités comprenaient : la rédaction et la négociation des équipements aéronautiques complexes et les contrats de maintenance.

Elle a également rédigé et négocié divers contrats d’approvisionnement tels que les accords de services, la gestion des bâtiments et les contrats de maintenance ainsi que des affaires immobilières commerciales, l’informatique, les télécoms, les accords de marketing et financement d’entreprise. Elle a été la conseillère juridique principale d’Air Canada Cargo. Son implication dans le premier financement d’aéronefs de Canada avant leur livraison (comme mentionné dans Lexpert) et avec l’accord de divertissement à bord (mis en évidence dans plusieurs communiqués de presse au Canada) ne sont que quelques exemples de ses réalisations. Andrea a démontré sa capacité à travailler en équipe en menant avec succès la mise en œuvre du premier système électronique de gestion de l’affaire juridique à Air Canada. Elle a également démontré ses compétences de direction dans la création et la surveillance d’un programme de stages juridiques au sein d’Air Canada pour des assistants juridiques, des parajuristes et des étudiants en droit.

Andrea s’est jointe à Simplex en 2016. Les termes de l’engagement d’Andrea pour l’état de New York et les questions juridiques liées aux aéronefs sont négociés au cas par cas.

Montréal

1-888-568-4119

Entrevue avec Andrea Sepinwall

Qu’est ce qui vous a donné l’envie de rejoindre Simplex ?

J’ai toujours eu un intérêt intellectuel pour ces acteurs qui cherchent à perturber les industries établies et en tant que parent qui travaille, j’ai passé beaucoup de temps à réfléchir sur les façons dont l’industrie juridique pourrait être amélioré afin de mieux répondre aux besoins des familles modernes.
Simplex a trouvé un moyen de le faire en offrant des services juridiques en réponse aux exigences du marché – une excellente qualité, des tarifs raisonnables et une grande souplesse de fonctionnement. Pour beaucoup d’entreprises, les services juridiques professionnels de qualité ne sont tout simplement pas une option et même pour les énormes entreprises, le coût élevé du modèle des cabinets juridiques traditionnels n’est pas toujours accessible à tous.
Simplex résout ce problème en associant des juristes qualifiés possédant une expertise dans divers domaines avec les entreprises ayant besoin d’un soutien extérieur fiable à un coût raisonnable pour qu’ils puissent rester compétitifs. Simplex permet aussi à ses avocats d’avoir une certaine souplesse en considérant que les avocats peuvent avoir d’autres responsabilités en-dehors de Simplex. Le problème de la rétention d’excellents avocats dans l’industrie juridique n’est pas seulement un facteur qui affecte les femmes – c’est un problème de la façon dont le milieu du travail dans cette industrie fonctionne depuis longtemps.
Simplex est pionnier dans la restructuration de cette industrie et démontre que des services juridiques de qualité supérieure peuvent être offerts tout en répondant aux besoins de souplesse de ses avocats et de ses clients.

Qu’est ce que vous appréciez en particulier sur la pratique en tant que conseillère interne ?

J’aime le rythme rapide de travail sur des mandats commerciaux et en tant que conseillère interne, l’opportunité de faire une différence est présente. Dès le début d’un projet, vous êtes impliqué jusqu’au bout et vous êtes confronté à tous les défis associés à l’ensemble.
La fonction d’une avocate-conseil interne exige que vous apportiez non seulement votre expertise commerciale mais aussi votre bon sens car c’est un plaisir que d’en apprendre plus sur les différents types d’entreprises, même au sein d’une seule corporation, et le rythme accéléré d’assimilation des nouvelles informations aide à s’assurer que les contrats que vous rédigez protègent votre client de façon adéquate, tout en étant rapide et stimulant. J’ai aussi eu la chance de travailler comme conseillère juridique avec des clients intelligents et dédiés, avec qui cela a été un plaisir de travailler, surtout lorsque la situation semble difficile.

Sabine Altier, avocate

Diplômes: Droit civil et common Law

Langues: Français et Anglais

Son profil

Pendant la majeure partie de sa carrière , Sabine a occupé les fonctions d’une avocate interne chez une grande institution financière canadienne.Elle parle couramment le français et l’anglais. Sa pratique porte sur le droit commercial, la sécurité bancaire, la gestion des litiges et la prévention des risques. Elle possède également une expérience riche dans l’immobilier acquise durant son mandat dans un grand cabinet d’avocats.
Les points forts de Sabine comprennent des compétences analytiques éprouvées et une vision stratégique ainsi que la prévention des litiges, la gestion des crises et la résolution des conflits. Elle est très versée dans le lancement stratégique des produits et services en collaboration avec la direction et la mise en œuvre efficace de solutions durables.

Son parcours

Sabine a obtenu son diplôme en droit de l’Université de Montréal en 1980 et elle a été admise au Barreau du Québec en 1981.En 1986, elle a poursuivi sa formation à l’Université Concordia , en complétant une maîtrise en administration des affaires.
Au début de sa carrière , Sabine a poursuivi son stage chez Adessy Kingstone , puis elle a occupé un poste en tant que procureur.En 1983, elle a eu un poste chez la commission des valeurs mobilières du Québec (actuellement AMFQ) et en 1985, elle s’est jointe à Byers Casgrain (actuellement Dentons) où elle s’est concentré sur le commerce, l’immobilier et le droit des valeurs mobilières.
En 1987, elle s’est jointe à Montréal Trust (Groupe Banque Scotia) en tant que conseillère juridique. Dans ce cadre , elle s’est concentrée sur le droit des sociétés et des fiducies, les acquisitions et les fusions, le droit immobilier, les modifications des régimes de retraite, les avantages et les bénéfices, les fiducies d’entreprise et les mandats d’agence de transfert. Elle a travaillé avec le Conseil d’administration et divers comités de gestion d’entreprise et de la prise en charge de fonctions de secrétariat.
En 2000, elle a occupé la fonction de conseillère juridique chez la Banque de Nouvelle-Écosse, où elle a passé quinze ans. Dans cette fonction, elle a dirigé les affaires juridiques de la province de Québec, plus particulièrement dans les domaines de : La gouvernance et la réglementation, la rédaction et l’interprétation des contrats commerciaux, la gestion des litiges et recours collectifs, les questions constitutionnelles, et la législation de la protection des consommateurs. Avec le temps , Sabine a réussi de nombreuses acquisitions faites par la Banque, de la diligence à l’intégration des opérations. Elle participe régulièrement au Conseil d’administration de la banque et ses filiales réglementées et des comités de gestion et la liaison avec les autorités de surveillance et de réglementation du Québec.
Sabine s’est jointe à Simplex en 2016.

Montréal

1-888-568-4119

Entrevue avec Sabine Altier

Qu’est ce que vous appréciez en particulier sur la pratique en tant que conseillère interne ?

J’ai été une avocate interne pour la majeure partie de ma carrière. Cela m’a permis d’être à la table des décideurs, d’échanger de opinions et idées, mettre l’accent sur la stratégie, la création de la meilleure façon d’atteindre les objectifs !

Comment pensez-vous que le modèle Simplex vous permet de faire une différence pour vos clients ?

Le modèle Simplex apporte une grande flexibilité et une maîtrise des coûts. On choisit « à la carte », aussi peu ou autant de fois que nécessaire, que ce soit à titre temporaire à temps plein ou récurrente à temps partiel. Ceci permet aux clients d’obtenir du soutien rapide à un besoin spécifique pour un projet non récurrent comme une acquisition, un effort de vigilance, une augmentation soudaine de la charge de travail, de documenter les processus et les contrôles, et parfois la recherche d’un point de vue différent.

Joanne Kohen, avocate

Diplômes: Droit civil et common Law

Langues: Français et Anglais

Son profil

Joanne pratique le droit depuis plus de 15 ans. Elle possède une vaste expérience comme juriste d’entreprise dans les domaines de la technologie et de l’aérospatiale.

Elle offre notamment des conseils juridiques en matière de chaîne d’approvisionnement mondiale, logistique, prévention des risques, propriété intellectuelle, droit du travail ainsi qu’en conformité commerciale et environnementale.

Les points forts de Joanne incluent la gestion de risques, la résolution de conflits et les stratégies commerciales. Elle soutient fréquemment de façon virtuelle des équipes séparées géographiquement, en français et en anglais.

Son parcours

En 1996, Joanne obtient de l’Université Concordia un baccalauréat en commerce avec une spécialisation en finance. En 2001 elle décroche un doctorat en common law de la Rutgers University School of Law à Camden, au New Jersey. Elle entreprend ensuite à l’Université de Montréal un diplôme d’équivalence en droit civil, qu’elle obtient en 2003.

Elle commence sa carrière chez Barsalou Lawson, une firme spécialisée en contentieux fiscal couvrant tous les aspects du règlement des litiges fiscaux, y compris les vérifications, les recours administratifs, la négociation avec les autorités compétentes et les procédures judiciaires devant les tribunaux fédéraux et provinciaux au Canada.
En 2005, à l’emploi de Bombardier Aéronautique, Joanne dispense des conseils en matière d’accords commerciaux mondiaux, de contrats d’approvisionnement ainsi que d’ententes de non-divulgation, de service, de collaboration et de développement.

Sa carrière se poursuit en 2006 à titre de conseillère juridique principale au sein de SMART Technologies, une multinationale spécialisée dans la technologie. Elle jouit alors d’une position enviable en tant que principale avocate consultée sur des questions portant sur la chaîne d’approvisionnement mondiale, la logistique, les ressources humaines et les aspects opérationnels liés à la fabrication du matériel ainsi qu’à la conformité environnementale et commerciale mondiale.

En outre, elle forme et encadre les juristes du service interne et favorise l’adoption de processus et de politiques à l’échelle de l’entreprise.

Joanne s’est jointe à Simplex Légal en 2016.

Elle est membre du Barreau du Haut-Canada, du Barreau du Québec et du Colorado Bar.

Montréal

1-888-568-4119

Entrevue avec Joanne Kohen

Qu’est ce que vous appréciez en particulier sur la pratique en tant que conseillère interne ?

J’adore faire partie de l’équipe commerciale. Ayant grandit dans une famille d’entrepreneurs et détenant un baccalauréat en commerce avec une spécialisation en finance, j’aime beaucoup découvrir les entreprises de mes clients et incorporer mes connaissances en affaires et compétences afin d’apporter une approche pratique pour conseiller les clients ainsi que les meilleures solutions stratégiques tout en anticipant et analysant le risque.

Qu’est ce qui vous a donné l’envie de rejoindre Simplex ?

Je n’ai jamais été quelqu’un qui fait les choses de façon traditionelle. Je souhaitais continuer de pratiquer le droit tout en ayant du temps pour explorer d’autres choses dans la vie.

Simplex aide à redéfinir la façon d’offrir des services légaux grâce à une approche innovative qui offre de la souplesse et de la prévisibilité aux clients ainsi qu’aux avocats.

Ashley McInnis, Vice-Présidente du Développement des Affaires

Diplômes: Développement des Affaires

Langues: Anglais

Son profil

Ashley est titulaire d’un diplôme du collège de Santa Monica en Californie du Sud, où elle s’est illustrée en tant que nageuse au niveau national. Elle a commencé sa carrière en marketing et en publicité dans l’industrie du divertissement.

À son retour au Canada en 2008, elle a fait ses premiers pas dans le domaine juridique en travaillant pour une agence offrant des services de développement des affaires à des cabinets d’avocats. Avant de se joindre à Simplex, Ashley a travaillé pendant 6 ans pour l’un des plus grands cabinets d’avocats au Canada.

Son parcours

Ashley a surtout œuvré en marketing et en développement des affaires dans le domaine juridique. Au début de sa carrière, elle est rapidement passée de représentante à gestionnaire, dirigeant une équipe travaillant principalement avec des cabinets d’avocats basés aux États-Unis afin de les aider à développer des affaires dans le marché des entreprises.

Après avoir travaillé 6 ans à titre de gestionnaire dans un grand cabinet de Bay Street, elle a collaboré avec des avocats pour répondre aux appels d’offres de clients et a acquis une précieuse connaissance de ce que recherchent les clients de services juridiques. Au cours des 10 dernières années, Ashley a été témoin d’énormes changements dans l’industrie juridique et a appris à évaluer les compétences nécessaires pour traiter les besoins juridiques d’entreprise.

Le travail de juriste d’entreprise n’est plus quelque chose qu’on peut facilement impartir à de grands cabinets; les clients ont besoin d’un second regard, d’une personne qui peut les aider à gérer un éventail de situations et qui voit les choses du côté de l’entreprise.

Montréal

1-888-568-4119

Entrevue avec Ashley McInnis

Selon vous, de quelle façon le modèle de Simplex vous permet-il de changer les choses pour vos clients?

Le modèle de Simplex consiste à tirer parti de l’expérience de nos avocats en tant que juristes d’entreprise afin qu’ils aident nos clients à faire des gains d’efficacité et à rationaliser leurs processus tout en accomplissant différents mandats.

Nos avocats travaillent différemment de ceux qui ont uniquement exercé en pratique privée, car ils ont développé un ensemble de compétences qui leur permettent de voir l’entreprise dans son ensemble. Mon rôle principal est le développement des affaires, cependant, Simplex met à profit l’ensemble des compétences de chaque membre de l’équipe pour servir le client, même dans le cas des non-juristes, comme moi. Je suis en mesure d’apporter une contribution intéressante, car au cours de mes 15 dernières années en marketing et en développement des affaires, j’ai collaboré de près avec les avocats d’entreprise afin d’obtenir leurs conseils ou leur approbation.

J’avais la mauvaise habitude d’attendre à la dernière minute pour les consulter, ce qui leur laissait peu de temps pour faire leur travail. J’ai une expérience de première main en entreprise et je collabore à la fois avec les équipes à l’interne de nos clients et avec nos avocats afin de développer des processus et de rationaliser les problèmes épineux. Je tiens également des séminaires destinés à leurs équipes d’affaires.

Quel aspect de votre travail croyez-vous que les clients apprécieront le plus?

N’étant pas avocate, j’ai une perspective différente quand vient le temps de résoudre certains enjeux d’affaires. J’offre un point de vue qui serait moins évident à envisager par quelqu’un qui se concentre uniquement sur les questions juridiques. Puisque mon rôle est de soutenir nos avocats et nos clients, ma contribution à un mandat représente une valeur ajoutée; vous ne verrez jamais mes honoraires apparaître sur une facture.

Tricia Waddell, Avocate

Diplômes: Common Law

Langues: Anglais

Son profil

Tricia est membre de la Law Society of Alberta et exerce le droit depuis 2001. Sa vaste expérience en matière de droit commercial, de propriété intellectuelle, de gouvernance, de conformité, d’emploi et de contrats lui permet de fournir aux entreprises des conseils juridiques stratégiques appropriés et d’en assurer la mise en œuvre de façon concrète.

Elle a dirigé et mis sur pied des équipes juridiques et conjugue ses connaissances commerciales et juridiques afin d’assurer des avis juridiques fondés sur la réalité de l’entreprise.

Son parcours

Tricia a acquis en 1996 un baccalauréat ès arts en sciences politiques et en langue et littérature françaises de l’Université de l’Alberta, puis obtenu en 2000 un baccalauréat en droit dans le même établissement.

D’abord stagiaire, elle est devenue associée chez Brownlee LLP à Edmonton, en Alberta. Elle a par la suite été associée chez Duncan Craig LLP en 2004, puis, en 2006, est devenue conseillère en programmes pour la Legal Education Society of Alberta. En 2008, elle devient conseillère juridique principale pour le Bureau des services de recherche de l’Université de l’Alberta à Edmonton. Son rôle est alors de fournir des conseils juridiques et de gestion du risque en matière d’enjeux de propriété intellectuelle entourant les projets de recherche (droit de propriété et autorisation d’exploitation des résultats de recherche) ainsi que de structure et de langue des contrats de recherche nécessitant des collaborations et d’importantes transactions avec des universités, des industries et des commanditaires nationaux et étrangers. Elle acquiert une expérience supplémentaire en négociant des clauses liées aux enjeux de propriété intellectuelle au sein de conventions collectives. Pendant ses études à l’Université de l’Alberta, Tricia a également terminé un MBA en commerce international.

En 2012, Tricia agit à titre d’avocate générale à l’Université Mount Royal à Calgary. Elle fournit des services juridiques au conseil des gouverneurs ainsi qu’à la direction de l’Université en matière de gouvernance, de conformité, de contrats, d’emploi et de main-d’œuvre, de droits de l’homme et de vie privée. Elle gère en outre des enjeux liés à la propriété intellectuelle (notamment de droit d’auteur et de licences, respect et enregistrement de marque), aux entreprises, à l’immigration, aux transactions commerciales, aux baux, à la construction, à l’aviation et aux cadeaux et libéralités.

Apprenante active, elle est actuellement en voie d’obtenir son titre de gestionnaire des risques canadiens et d’acquérir un certificat en gestion du leadership en matière de changement organisationnel. Elle a récemment complété en 2016 un cours de maître sur le droit d’auteur à l’Université McGill. Pendant ses études de MBA, elle a également suivi, et complété en 2012, un certificat en mondialisation de l’Europe de l’EDHEC, en France.

Elle s’est jointe à Simplex en 2017.

Calgary

1-888-568-4119

Entrevue avec Tricia Waddell

Que préférez-vous dans le fait d’exercer en entreprise?

J’aime vraiment faire partie d’une équipe, poursuivre un objectif commun et voir directement l’effet des conseils que je donne sur l’entreprise. Travailler en entreprise signifie que je fais partie d’une organisation. J’ai ainsi de nombreuses occasions d’apprendre et d’appliquer de manière proactive mon expertise en droit, mais aussi mes connaissances concernant le domaine du client.

En tant qu’avocate en entreprise, je comprends mieux la réalité du client, donc je peux donner des conseils plus utiles et plus contextuels. Au cœur des affaires, il y a les gens. Œuvrer en entreprise me donne l’avantage de connaître les employés d’une organisation, ses clients et ses différents acteurs plus intimement que si je travaillais pour un cabinet externe. Cela me permet de tenir compte de la façon dont mes conseils les influenceront.

Selon vous, de quelle façon le modèle de Simplex vous permet-il de changer les choses pour vos clients?

Le modèle Simplex me permet d’offrir mes services aux clients de manière différente. Je crois que chaque organisation ou entreprise devrait avoir l’avantage d’intégrer de manière rentable des avocats qualifiés et expérimentés à leurs équipes. Si je travaillais pour un cabinet traditionnel, une partie de mes objectifs serait de m’assurer que mon employeur fait de l’argent en atteignant mes objectifs de facturation.

Chez Simplex, je peux travailler avec des clients fascinants et me concentrer simplement sur leur offrir un excellent service à un coût abordable. Dans un cabinet traditionnel, j’aurais également de la pression pour me spécialiser dans un domaine précis du droit. Le modèle Simplex me permet d’intégrer des connaissances provenant de divers domaines de la pratique juridique, comme le titre de gestionnaire des risques canadien que je suis en train d’acquérir, mon MBA et d’autres expériences, et de mettre tout cela à profit pour conseiller les clients. Je peux ainsi offrir de meilleurs conseils aux clients, car je peux analyser leurs besoins et leurs enjeux d’affaires sous tous les angles.

Réseau d’avocats pancanadien

Il peut arriver que la demande pour nos services surpasse nos talents disponibles.  Dans ces cas, nous avons complété notre équipe avec notre famille élargie : des avocats de même qualité que vous connaissez chez nous qui acceptent des mandats au besoin.

Montreal

1-888-568-4119